Image default
Commerce et économie

Gestion de points de vente pour les commerçants

Une gestion de points de vente facilitée grâce à Fastmag

On assiste depuis plusieurs années à un changement des modes de consommation. Les clients veulent une expérience d’achat simple et fluide, passant d’un canal à un autre, du site e-commerce, à l’application mobile, aux réseaux sociaux et au point de vente physique sans cloisonnement. Afin de faciliter cette gestion commerciale, les entreprises doivent se doter d’outils perfectionnés. Depuis 30 ans, Fastmag répond à ces besoins et sort aujourd’hui une nouvelle version de son logiciel, afin de répondre toujours plus aux attentes des commerçants.

La gestion commerciale à l’ère du digital

 Selon la Fevad (fédération du e-commerce et de la vente à distance), l’e-commerce pèse à lui seul plus de 100 milliards d’euros et séduit 60% des Français. Pour répondre à cette demande, les commerçants doivent se doter d’un site web. Mais cela ne suffit pas : le site e-commerce et le point de vente physique doivent être unifiés. Les clients doivent passer de l’un à l’autre, commander en ligne et récupérer le produit en magasin (click and collect) ou réserver en ligne et payer en magasin (e-réservation). Le commerçant est alors obligé d’adopter une stratégie omnicanale. Ce défi passe inévitablement par la mise en place d’un système d’information centralisé, comme Fastmag.

Fastmag, présentation

Il est loin le temps où Fastmag faisait ses premières armes avec les commerçants du Sentier, se forgeant une réputation dans le prêt-à-porter qui le suit encore deux décennies plus tard. Aujourd’hui, Fastmag est un partenaire incontournable pour plus de 2000 entreprises, dont de grands groupes comme Damart, Fremaux Delorme, Adidas ou Tommy Hilfiger mais aussi de jeunes marques comme Une à Une, créateur de bijoux depuis 2012 ou Tedyber, spécialisé dans les matelas.

Thibaut de Robien, le directeur général de Fastmag explique "Historiquement nous avons commencé par accompagner de petits commerçants. Nous les avons suivis et soutenus tout au long de leur croissance en France comme à l'international. Fastmag est un logiciel de caisse enregistreuse et de gestion de points de vente reconnu depuis plus de 30 ans par les commerçants, majoritairement du secteur textile mais aussi par la plupart des autres secteurs d'activité hors alimentaire, ceux de la chaussure, des accessoires, des cosmétiques, de la décoration-ameublement. Nous restons toujours à leur écoute pour faire évoluer nos logiciels. Ce qui nous guide c'est leur satisfaction "

 

Main dans la main pour accompagner la croissance des commerçants

 

Parce qu’on sait pertinemment que la vie d’un commerçant n’est pas figée dans le temps, que les activités se développent, que de nouveaux points de vente ouvrent et que d’autres se ferment, ou que l’entreprise peut s’étendre à l’international, les clients peuvent compter sur Fastmag pour les accompagner dans toutes ces étapes.

 

A l’international

Traduit en 8 langues et présent sur 4 continents, Fastmag enrichit son logiciel, déjà disponible en mode multidevise, avec la possibilité de moduler les langues, et notamment de changer les libellés. Pour répondre aux problématiques de change, la version 10 se perfectionne avec la conversion des différentes monnaies.

 

Développement de nouveaux services

Aujourd’hui connecté à de nombreux services tiers comme des acteurs incontournables du e-commerce (Shopify, Magento et Prestashop), des outils CRM et marketing (Digitaleo, SMS Gateway ou Odigo), des plateformes de diffusion des produits (Joor, Socloz, Google Shopping..) ou encore des outils de détaxe (Détaxe Sas, Innova tax free), Fastmag va plus loin en développant son API. S’affranchissant des développements spécifiques, la connexion entre les services développés par des éditeurs tiers et ceux de Fastmag devient universelle.

Fastmag va même plus loin avec certains partenaires comme Mailjet, un service d’envoi d’emails. En synchronisant la connexion entre les deux logiciels, le transfert de la base de données client depuis Fastmag deviendra automatique.

 

Pilotage de l’activité

Sous l’effet de la digitalisation, les données sont omniprésentes et constituent une base de données essentielle, source de valeur ajoutée, pour peu de bien savoir la maîtriser. Fastmag accompagne les commerçants dans la gestion de leurs données depuis des années. Aujourd’hui, l’éditeur va encore plus loin avec :

  • Une fusion des enseignes permettant aux dirigeants de groupes de disposer d’un reporting unifié ;

  • Une refonte ergonomique et graphique de Fastmag manager, l’application destinée à suivre les ventes en temps réel et à en tirer des rapports ;

  • Le projet de perfectionner sa solution de reporting pour y apporter des options de personnalisation ;

  • Une amélioration des fonctionnalités relatives à la gestion des stocks et des inventaires.

 

Une suite logicielle complète

Fastmag est une suite logicielle, composée d’outils indépendants les uns des autres, à composer en fonction des besoins. Certains vont également être impactés par les améliorations apportées par la nouvelle version :

–          Fastmag négoce pour les entreprises en B-to-B (Business-to-Business), va voir son module e-business, destiné à la vente en ligne, refondu ;

–          L’application mobile sales, permettant aux boutiques d’enregistrer leurs ventes directement avec un mobile, va être remaniée ;

Les autres outils sont Fastmag production, servant à suivre et organiser sa fabrication, Fastmag boutique, le logiciel de caisse, Fastmag e-commerce pour gérer les boutiques en ligne, Fastmag copilot, un outil de BI, et enfin Fastmag connect, servant à connecter les applications tierces.

Enfin, de nouvelles solutions de paiement vont être intégrées.

 

Autres articles à lire

Vidéosurveillance : meilleure solution pour votre sécurité

Clarisse

Améliorer les compétences d’une équipe de travail : Comment s’y prendre ?

Odile

Utilités et avantages des objets publicitaires

Clarisse

Placements financiers, obligations et dividendes: un guide pour bien commencer

Mireille Groseille

Faut-il encore acheter son système d’alarme ?

Christophe

G7 : les Etats-Unis proposent un impôt mondial sur les sociétés de 15 %

administrateur