Image default
Business

Bien réussir une transcription audio

La transcription audio ? Il n’y a pas que les professionnels qui s’en chargent. Même les simples particuliers peuvent transcrire eux même leur fichier audio. Mais cette technique de transformation en texte peut être un vrai calvaire pour le transcripteur. Voici donc des astuces pour réussir sans difficulté sa transcription audio.

Reconnaitre la transcription à faire

Une transcription audio  consiste à écouter des fichiers audio pour les transformer en texte par la suite. Il faut utiliser des méthodes renforcées pour réussir à faire la transcription. Pour commencer alors, il est important de reconnaître quel type de transcription audio la personne est-elle en train d’effectuer. Il existe plusieurs types de retranscription possible. Au premier abord, il y a le verbatim ou également ce que l’on connait sous le nom de mot à mot. Ce sont les discours qu’il faut transcrire. On dispose également de la reformulation. Ce sont les discours à l’oral à retravailler. Elle consiste à supprimer toutes les fautes de l’oral. Par ailleurs, il y a le compte rendu où on fait la synthèse de l’idée générale du fichier audio. Savoir à l’avance quel type de retranscription il faut faire est un avantage. Cela va permettre de savoir la méthode à employer pour faciliter la transcription à réaliser.

Avoir la compétence

Bien que tout le monde puisse réaliser le travail de transcripteur, il faut tout de même noter que des conditions sont à suivre minutieusement. En effet, pour bien transcrire une bande sonore, il faut avoir une certaine compétence en ce qui concerne la transformation d’un fichier audio en texte. Au premier abord, il faut maîtriser la langue d’origine du contenu. C’est la base même, car il faut faire des écoutes de l’audio en question. La maîtrise de l’écrit suit les écoutes pour que la transcription audio soit parfaite. Une fois que l’on maîtrise ces critères, il sera facile de faire la transcription rapidement et efficacement. Par ailleurs, il faut beaucoup de travail également. C’est-à-dire qu’il faut gagner en expérience. Dans ce cas, il faut s’entraîner continuellement pour s’habituer en faisant des écoutes chez soi. Au niveau de l’attitude à prendre, le transcripteur doit être patient. Il s’avérait que la transcription peut être ennuyante, mais il ne faut pas abandonner !

Bien s’équiper

Avec une bonne compréhension des échanges et des paroles, la transcription audio sera réussie sans aucun doute. Mais pour cela, il faut alors bien s’équiper. Il faut tout d’abord installer un logiciel de lectures et d’écoutes pour réussir à comprendre chaque détail de l’audio. Pour faciliter l’écoute, il faut un casque audio. L’audio bien compris, il est possible d’écrire petit à petit le texte en relation avec l’audio. Par ailleurs, l’équipement ne concerne pas simplement des matériaux à utiliser. Il concerne également la concentration et le temps combiné. Il faut dans un premier temps du temps pour bien restituer l’audio sans faute. Dans un temps second, il faut bien se concentrer au moment de l’écoute pour ne pas se tromper dans la compréhension.

Related posts

Pourquoi utiliser les plaquettes de bois comme combustible ?

Claude

Pour votre stratégie de marketing, choisir la meilleure agence

administrateur

Faites la différence avec le sac publicitaire pas cher

Clarisse

La révolution des startups

Claude

Se faire connaître sur le marché, que faire ?

Clarisse

Comment faire payer les clients en quelques points ?

Irene