Image default
Enseignement & formation

Les formations professionnelles : comment gérer ?

Les dirigeants sont conscients que les formations professionnelles sont utiles pour ses employés ainsi que son entreprise.  Cela présente de nombreux avantages.  Dans notre ère où la guerre des talents fait rage et où beaucoup sont amenés à se reconvertir, la formation professionnelle est devenue une nécessité et c’est devenu un véritable enjeu pour l’entreprise. Il est désormais essentiel pour la fonction RH de tout savoir sur la formation professionnelle afin qu’elle ne soit bien gérée.

 

Une formation professionnelle financée par l’entreprise

 

Former ses salariés, c’est préparer l’avenir ne serait-ce que cela consiste qu’à phrase d’accueil pour aborder un client. Toute entreprise a l’obligation de proposer à ses salariés une formation mais également de prendre en charge l’aspect financier de celle-ci. En principe chaque entreprise a un budget réservé aux demandes de formation professionnelle et au financement de l’apprentissage. Il dépend évidemment de la masse salariale de l’entreprise mais également des compétences intéressantes en fonction du secteur d’activité. Un effort financier qui s’avère payant pour les deux partis.

La formation professionnelle, une fois effectuée, peut être mentionnée dans votre CV. Elle représente donc un atout de taille qui vous suivra tout au long de votre carrière et offre de nouvelles opportunités. Pour l’entreprise, même si la formation engendre un coût, il s’agit d’un investissement à long terme. L’employé est plus performant et peut rester à son poste ou au sein de la société. Cela évite d’avoir à rompre un contrat ou de procéder à un nouveau recrutement.

 

Un plan de formation parfaitement organisé

 

La formation se doit d’être claire et organisée, pour se faire il faut organiser un plan qui comprend l’ensemble des actions et possibilités de formation pouvant  bénéficier les collaborateurs. Celui-ci s’adresse à tous. Néanmoins, il revient à l’employeur de définir les profils à former en priorité en évitant évidemment toute discrimination. L’entreprise possède de multiples obligations en ce qui concerne la formation. Selon le Code du travail elle doit maintenir de la capacité de ses salariés à occuper leur emploi. C’est à dire qu’il connaisse toutes les nouveautés du secteur dans lequel il travaille. L’entreprise s’engage également à offrir aux collaborateurs des formations complémentaires dans le but de développer de nouvelles. Le plan de formation professionnelle exprime l’adéquation entre la stratégie de l’entreprise, les aspirations des salariés, la mutation des métiers ainsi que les évolutions technologiques.

 

Ce plan peut inclure aussi des démarches sociales. Par exemple, la mise en place de sondages anonymes en fin d’année pour évaluer les recommandations et les besoins des collaborateurs. Le service RH dont reviennent la charge du recrutement, la gestion des plannings ainsi que la gestion des formations professionnelles, a  la responsabilité d’informer les salariés dès leur arrivée sur les formations disponibles ou obligatoires.

Lorsqu’il s’agit de programmes de formations professionnelles internes, l’entreprise a l’obligation d’identifier au préalable ses multiples objectifs à viser. En effet, elle représente un coût pour l’entreprise. Il faut déterminer à l’avance les plannings de formation. Car hors plages horaires habituelles, la majoration ou non des rémunérations dues aux salariés a un impact très couteux de cette opération. De plus, niveau assurance le collaborateur en pleine formation professionnelle reste couvert en cas d’incident ou d’arrêt maladie.

Related posts

Les avantages d’opter pour une formation en apprentissage

Fanny

Se faire des amis à l’école : les astuces

Tamby

Comment choisir le meilleur mobilier de classe pour améliorer sa dynamicité?

Fanny

Marie veut devenir esthéticienne en utilisant la VAE, comment ça marche

Fanny

Pourquoi donner des cours particuliers ?

Fanny

Les astuces indispensables pour une recherche d’emploi réussie

Tamby