Image default
Enseignement & formation

Maria Montessori, méthode et pédagogie

Maria Montessori est née dans la ville de Chiaravalle en 1870. Elle est devenue la première femme médecin en Italie à sa sortie de l’école de médecine en 1896. Puis, elle a été choisie pour représenter l’Italie à deux conférences féminines différentes, à Berlin en 1896 et à Londres en 1900.

Ses observations cliniques l’ont amenée à analyser la façon dont les enfants apprennent et elle a conclu qu’ils se construisent à partir de ce qu’ils trouvent dans leur environnement. Passant du corps à l’esprit, elle est retournée à l’université en 1901, cette fois pour étudier la psychologie et la philosophie. En 1904, elle est nommée professeur d’anthropologie à l’université de Rome.

Une pédagogie basée sur la psychologie de l’enfant

Maria Montessori est connue pour avoir développé une approche Montessori basée sur la psychologie de l’enfant. Elle ne peut être établie que par la méthode de l’observation externe. Nous devons renoncer à toute idée de faire un relevé des états intérieurs, qui ne peuvent être révélés que par l’introspection du sujet lui-même. Son intention était de rester en contact avec les recherches des autres, mais de se rendre indépendant d’elles, en procédant à un travail sans a priori d’aucune sorte.

Elle a confirmé que “toutes les méthodes de psychologie expérimentale peuvent être réduites à une seule, à savoir l’observation soigneusement enregistrée du sujet”. Le traitement des enfants doit nécessairement intervenir dans l’étude du développement. La discipline est une autre partie très importante de l’approche Montessori et elle doit passer par la liberté. Elle appelle un individu discipliné lorsqu’il est maître de lui-même, et peut réguler sa propre conduite lorsqu’il sera nécessaire de suivre une certaine règle de vie.

Un tel concept de discipline active n’est pas facile à comprendre ni à appliquer. Mais il contient un grand principe éducatif, très différent de la coercition absolue et non discutée de l’immobilité d’autrefois.

Qu’en est-il des leçons à l’école ?

Dans la méthode Montessori, la leçon correspond à une expérience. Plus l’enseignant connaîtra les méthodes de la psychologie expérimentale, mieux il comprendra comment donner la leçon. Dans les premiers jours de l’école, les enfants n’apprennent pas l’idée d’ordre collectif ; cette idée suit et résulte des exercices disciplinaires par lesquels l’enfant apprend à discerner entre le bien et le mal. Les leçons sont individuelles, et la brièveté doit être l’une de leurs principales caractéristiques. Une autre qualité caractéristique de la leçon est sa simplicité. Elle doit être dépouillée de tout ce qui n’est pas une vérité absolue. Le professeur ne doit pas se perdre dans de vaines paroles. Les mots choisis avec soin doivent être les plus simples possibles et doivent faire référence à la vérité.

La troisième qualité de la leçon est son objectivité. La leçon doit être présentée de manière à ce que la personnalité de l’enseignant disparaisse. Il ne doit rester en évidence que l’objet sur lequel elle souhaite attirer l’attention de l’enfant.

L’approche Montessori est également basée sur des exercices de vie pratique tels que la propreté personnelle, des exercices intellectuels (leçons objectives interrompues par de courtes périodes de repos ; nomenclature, exercices de sens), de la gymnastique (mouvements ordinaires effectués avec grâce, position normale du corps, marche, marche en ligne, salutations, mouvements pour l’attention, placement gracieux des objets), des jeux libres, des jeux dirigés (si possible, en plein air), des travaux manuels (modelage de l’argile, dessin, etc.), de la gymnastique collective et des chansons, et des exercices pour développer la prévoyance – le soin des plantes et des animaux.

Autres articles à lire

Se faire des amis à l’école : les astuces

Tamby

Marie veut devenir esthéticienne en utilisant la VAE, comment ça marche

Fanny

Les astuces indispensables pour une recherche d’emploi réussie

Tamby

Les avantages d’opter pour une formation en apprentissage

Fanny

Raisons d’investir dans le coaching de cadres

Tamby

Les formations professionnelles : comment gérer ?

Fanny